Fraîch'attitude


retour à l'école "alimentaire" pour garder l'équilibre !

La vérité sur les glucides

Alors que nous mangeons de plus en plus de sucre et d'aliments sucrés, les féculents riches en amidon - des glucides eux aussi - sont en perte de vitesse : on préfère des aliments plus attirants, plus savoureux et plus faciles à consommer. Un changement qui ne va pas sans conséquences pour l'équilibre nutritionnel et la santé.
Lire l'article sur Plaisir santé.ca

SUR LE MÊME SUJET

- 3 mythes et réalités sur les glucides : Les régimes fondés sur une consommation limitée de glucides partent de la même base : les glucides créent une hausse de la glycémie parce qu’ils fournissent une importante quantité de glucose, le carburant préféré de l’organisme. Lorsque le taux de glucose monte, le pancréas sécrète de l’insuline, ce qui conduit les cellules à stocker du sucre.
Lire l'article sur Plaisir santé.ca

- Index glycémique et charge glycémique : La glycémie est la mesure du taux de sucre (glucose) dans le sang. L'index glycémique permet de classer les aliments en fonction de l’élévation de la glycémie qu’ils produisent quand on les consomme. Plus leur index est élevé, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre. Cela provoque aussitôt une forte sécrétion d’insuline, dont rôle est de faire baisser le taux de sucre. Ainsi, un aliment à index glycémique élevé provoque rapidement une baisse du taux de sucre à la suite de l'action de l'insuline. Cette baisse de sucre fait alors augmenter la faim.
Lire l'article sur Passeport santé.net

- Les aliments riches en glucides : Table de composition nutritionnelle des aliments. Exemples d'aliments riches en sucres simples, en sucres complexes ( amidon, fibres)
Lire l'article sur Suite 101.fr

- Le diabète : maladie du XXIe siècle : Les perturbations endocriniennes et métaboliques induisant les sucres et le glucose en particulier, sont à l'origine de ce qui est déjà nommé "la maladie du XXIe siècle". L'épidémie a déjà commencé. Dans les pays en développement, elle fait déjà de sombres ravages, touchant les jeunes, les enfants, les bébés même.
Lire l'article sur le Blog de Béatrice de Reynal